Rechercher

La création d'entreprise : les 10 règles d’or Happy Boss

Bonne nouvelle, aujourd'hui, vous n'avez plus besoin de chercher du travail. Vous pouvez arrêter d'updater votre CV et enlever toutes vos alertes Indeed, Monster, Linkedin, Cadre Emploi, etc, etc, etc. Et si je vous disais que le job de vos rêves vous tend les bras : autonomie, personne derrière vous pour vous ordonner quoi faire, grande diversité des tâches, horaires flexibles, possibilité de télétravail, et cerise sur le gâteau, expérience non exigée. Ca fait envie, non?


Même si vous avez très certainement envie de signer tout de suite, une petite voix dans votre tête est en train de vous dire de vous méfier et elle n'a pas forcément tort. La liberté implique des responsabilités mais n'ayez pas peur : la satisfaction et la fierté que l'on en retire est incomparable.


Le Web est rempli d'articles sur les nombreuses étapes qui mènent à la création de son entreprise. A ce sujet, vous ne trouverez pas de source d'information plus fiable que le site de la BPI : https://bpifrance-creation.fr. Vous pourrez vous y fier sans aucun problèmes. Considérez-le comme votre bouée pour sauter dans le grand bain. Cet article en revanche vous fournira un autre type d'information; des conseils voire même des règles qui ne sont pas assez répétées et qui pourtant peuvent changer l'avenir de votre projet/entreprise. Si vous combinez le cursus BPI avec les 10 recettes secrètes pour créer son entreprise et devenir un Happy Boss, la réussite est garantie!


1. Toutes les idées sont bonnes

Il est rare de faire l'unanimité. Soyez donc préparés à ce que tout le monde ne soit pas forcément enthousiaste à l'annonce de votre projet et qu'ils n'y croient pas autant que vous y croyez. Par ailleurs, ne vous découragez pas si le caractère peu original de votre projet est mis en avant : cela s'appelle la concurrence et devinez quoi, c'est loin d'être un indicateur d'échec! Un vêtement reste un vêtement et pourtant il y a de la place pour des centaines voire des milliers de marques qui génèrent toutes des profits. Les idées sont comme des voitures; avec les bonnes pièces et un peu de main d'œuvre, elles peuvent toutes rouler un jour. Cependant, ne restez pas hermétiques à leurs objections, celles-ci feront grandir votre projet. Si vous avez une réponse et un plan d'action à chaque menace ou faiblesse identifiée, c'est gagné. Par ailleurs, ces objections ne feront que vous rappeler que déterminer sa cible est crucial.


2. Entourez-vous mais gardez la main sur votre entreprise

Tout le monde a un avis et souhaite l'exprimer. Dans le cas de la création d'entreprise, il est bon de prendre note de chacun d'entre eux. Cependant, le seul décisionnaire reste l'entrepreneur. Votre projet a une histoire et témoigne d'une profonde envie. La vigilance est de mise dans le choix de ses partenaires : soyez attentif à vous entourer de prestataires qui restent en phase avec votre vision d'entreprise et qui ne souhaitent pas tout diriger à votre place.


3. Rentabilité ne veut pas dire abandonner son rêve

On a tendance à nous faire croire que créer son entreprise revient parfois à un retour brutal sur terre. Au même titre que "toutes les idées sont bonnes", il est possible de vivre de son rêve. Une solution existe forcément pour arriver à rendre votre rêve rentable. Ce à quoi vous souhaitez rétorquer "et la marmotte met le chocolat dans le papier alu!". Eh bien non. Certes, il faudra certainement du temps et un peu d'argent pour trouver la bonne recette, ainsi que quelques compromis; mais rien n'empêchera monsieur votre rêve d'afficher des comptes en positif.


4. La définition de l'offre est clé

Une maison a besoin de fondations solides pour durer. Il s'agit de la même chose pour une entreprise. Ses fondations à elle portent le nom d'étude de marché. Afin de ne pas perdre en efficacité et en potentiel futur, vous devez porter une attention très particulière à votre offre - ce que vous allez vendre - son prix, votre cible - qui sont vos futurs clients et comment vous allez communiquer auprès d'eux à l'avenir - et pour finir, comment vous vous positionnez sur le marché existant, en sachant quelles seront les forces et les faiblesses de votre projet par rapport à la concurrence. Un doute sur cette étape, n'hésitez pas à vous entourer pour obtenir un avis objectif de professionnel qui vous donnera une vision réaliste de la situation.


5. L'intuition c'est bien, mais en business, le pragmatisme c'est mieux

Un scientifique définit des théorèmes grâce au résultat de ses expériences et non grâce à son intuition. Pour mener un projet à bien, certes, vous avez besoin de l'intime conviction que celui-ci a beaucoup de potentiel. Cependant, le meilleur conseil que l'on ne pourra jamais donner à un entrepreneur reste de laisser ses intuitions au placard le temps d'assurer à votre entreprise un avenir radieux grâce à des outils concrets - étude de marché, business plan, plan de communication. Votre intuition a toutefois besoin de s'exprimer? Jouez au loto ;)


6. Sérénité reine de succès

Rien de bon n'émergera si vous gardez la tête dans le guidon. Une de vos priorités en tant que chef d'entreprise est de garder les idées claires. Créer une entreprise peut s'apparenter à une aventure en pleine mer où de nombreux ouragans menacent de faire chavirer le navire. S'aménager des plages horaires pour soi, garantir l'équilibre pro-perso qui vous convient, savoir déléguer certaines tâches que l'on ne maîtrise pas, s'entourer…etc; bref, avant de vous lancer, essayez d'identifier vos propres techniques qui vous permettent de rester zen en toutes circonstances.


7. Petit deviendra grand

Il n'y a pas de petits projets, uniquement de grands entrepreneurs. Ayez confiance en votre projet et n'ayez pas peur de commencer petit. Tout peut paraître plus compliqué lorsque l'on débute, mais surtout, il ne faut pas perdre espoir. Entourez-vous de partenaires qui comprennent votre quotidien et sauront vous faire la courte échelle vers le succès. Un profit n'aura aucune échelle de valeur; cela restera un profit, soit votre victoire.


8. Voir le verre à moitié plein

Vous croyez au karma et aux chakras? Rassurez-vous, ce n'est pas nécessaire pour créer son entreprise. Cependant, certains éléments pourraient vous être utiles. Une voiture a besoin d'essence pour avancer, votre entreprise aura besoin de votre énergie positive. Le positif appelle le positif et rien de bon n'a jamais vu le jour en faisant la gueule! Le pessimisme n'a pas sa place dans la création d'entreprise. Ne le laissez pas vous envahir. Vous aurez des hauts et des bas bien entendu, personne ne vous juge! Faites une pause quelques heures, changez-vous les idées et c'est reparti!


9. En équipe on est plus fort

Vous avez déjà-vu un entraineur de foot réduire l'effectif de l'équipe sur le terrain sous prétexte qu'un joueur est très bon et saurait occuper plusieurs postes? En tant qu'entrepreneur, vous allez devoir explorer de nouveaux domaines de compétences et enfiler de nouvelles casquettes. Chaque entrepreneur est un véritable super-héros, cependant, ses ressources ne sont pas illimitées. Apprenez à vous entourer afin d'être sûr(e) de tenir sur la longueur : un(e) futur(e) PDG du CAC40 a besoin de dormir la nuit!


10. Aimez ce que vous entreprenez

Sans envie, on a du mal à accomplir quoi que ce soit. Tous les conseils ci-dessus devrait vous permettre d'aborder votre entreprise sous un nouveau jour et d'avoir le courage de vivre de votre passion ainsi que de faire prospérer celle-ci. Après tout, la deuxième passion d'un entrepreneur, c'est son entreprise.


La règle implicite mais primordiale est d'oser: osez créer et construire votre mode de vie. Ce dernier ne sera certainement pas parfait aux yeux de tous, mais ce sera le vôtre, celui que vous avez choisi et que personne ne vous a imposé. Et ça, ça n'a pas de prix.

Vous avez des questions? écrivez-nous à l'adresse contact@happy-boss.fr ou sur Instagram @happy_boss_factory

0 vue

Questions et

contact

Happy Boss.

E-mail : contact@happy-boss.fr 

© Happy Boss.

Une question?