Rechercher

La présence sur les réseaux sociaux est-elle indispensable pour créer son entreprise?




Contrairement à ce que l’on peut croire, notre relation aux réseaux sociaux ne dépendra pas forcément de notre âge mais plutôt de notre tempérament. Aujourd’hui les réseaux sociaux sont devenus aussi indispensables qu’ils prennent de temps. Avez-vous déjà eu l’impression de ne pas être normal en n'ayant pas de compte Facebook, Instagram, ou Linkedin; ou bien encore, certes d’avoir un compte, mais de ne rien poster? Malheureusement, lorsqu’il s’agit d’une entreprise, ces situations peuvent être préjudiciables à son succès.


Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont devenus un gage de qualité pour le consommateur. Ne pas être actif sur les réseaux reviendrait à ne pas avoir de carte d’identité dans la vraie vie. Aujourd’hui, le consommateur a besoin d’un maximum d’informations avant de prendre une décision. Au-delà d’un produit ou d’un service, il s’engage dans une relation de confiance avec l’entreprise concernée, avec la même intensité ou presque qu’en amitié.


Ainsi, à la question, « la présence sur les réseaux sociaux est-elle indispensable lorsque l’on crée une entreprise? », la réponse est doublement « oui »: indispensable pour être visible mais plus important encore pour être pris au sérieux.


Plusieurs d’entre vous qui espéraient entendre le contraire doivent être déçus. Comment faire lorsque l’on ne se sent pas familier avec ces outils? Car en effet, comme décrit plus haut, la clé est d’être authentique et en parfaite osmose avec les valeurs de votre entreprise; difficile donc de réussir lorsque l'on met peu d'entrain à la tâche. Le plus important avant tout est d’arriver à bien définir votre ligne éditoriale, le ton de vos post, la régularité et les thèmes abordés; en gros, quand et comment vous souhaitez vous adresser à vos consommateurs. Cela doit être en ligne avec le positionnement de votre marque. Une fois que cela est fait, vous avez le droit de commencer doucement et de ne pas ouvrir de compte sur tous les réseaux sociaux possibles et imaginables. Ne songez même pas à répliquer un message sur toutes les plateformes, ce serait une grande erreur. En effet, chaque réseau a son public bien distinct qui s’intéresse à un certain type d’information : ce qui fonctionnera sur Facebook ne sera pas nécessairement le cas sur Instagram et encore moins sur Linkedin. Dans un premier temps, il est préférable de choisir un seul réseau, grand maximum deux, autrement vous risqueriez de ne pas avoir le temps de vous en occuper correctement et cela pourrait être préjudiciable pour l’image de votre entreprise et votre business.


Lorsque l’on dialogue avec ses futurs consommateurs, on ne va pas chercher à être original mais vrai. La thématique n’a absolument pas besoin d’être inédite - d’ailleurs essayez de trouver aujourd’hui une question où vous n’arrivez pas à trouver de contenu à ce sujet! Ce qui sera inédit par contre sera votre point de vue ou comment vous souhaitez aborder cette thématique. Votre voix compte et c’est aussi sans doute pour cela que vous souhaitez créer votre entreprise. Ne vous mettez surtout aucune pression; au départ cherchez à être pragmatique et à remplir un calendrier de publication. Si vous êtes en manque d’inspiration, consultez les archives de magazine en ligne en lien avec votre activité; non pas pour faire du copier-coller mais pour trouver des idées de sujets qui collent à la saisonnalité. Il faut savoir que nos humeurs et préoccupations sont bien souvent corrélées à un moment de l’année. Rassurez-vous, pas besoin de poster tous les jours. Au début, deux à trois fois par semaine seront amplement suffisants!


Si on récapitule, pour construire un calendrier il faut :


1- Définir de grandes thématiques récurrentes et inhérentes au positionnement de votre entreprise.

Exemple: un professeur de yoga décidera de s’exprimer sur les bienfaits et techniques de respiration, des postures et des événements de yoga dans sa région.


2- Définir la régularité de communication sur ces thématiques.

Exemple: ce même professeur de yoga fera trois post par semaine et chacun d’entre eux correspondra aux thématiques sélectionnées ci-dessus.


3- Remplir un fichier Excel avec les jours de publication, le texte, le réseau concerné et y associer une photo que vous aurez préalablement sélectionnée sur une des nombreuses plateformes qui propose des photos en ligne libres de droit (sauf si vous êtes accro à la photographie à vos heures perdues ou bien photographe de métier bien sûr).


Avec cette méthode, vous gagnerez en efficacité et cela vous permettra de prévoir vos posts sur le long terme et ainsi de pouvoir vérifier que la conversation que vous vous apprêtez à engager avec votre consommateur reste cohérente et variée.


Les réseaux sociaux représentent une vitrine autant plus importante que votre site web car cela apparaît comme plus personnel; comme si vous concédiez à dévoiler au client un peu plus de votre personnalité. Il n’est donc pas conseillé de lésiner sur les moyens. Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un community manager ou bien que la création de contenu n’est pas votre fort, sous-traitez sans l’ombre d’une hésitation. Cet investissement sera plus que rentable car si vous n’êtes pas à l’aise, cela risque de se ressentir jusque dans vos ventes. Vous aurez beau suivre tous les conseils du monde, vous risqueriez de ne pas être assez percutant ou convaincant; et ce serait dommage car votre produit ou service est sans aucun doute génial!

Par ailleurs, gardez bien en tête qu’au-delà des post, les réseaux sociaux c’est aussi une relation communautaire qui demande beaucoup de temps et d’attention : répondre aux commentaires, entretenir et enrichir une communauté demande du temps, et du temps c’est de l’argent. Aussi, si vous créez votre entreprise, le meilleur conseil serait d’être honnête avec vos envies et vos capacités en matière de réseaux sociaux et ne surtout pas hésiter à s’entourer.

0 vue

Questions et

contact

Happy Boss.

E-mail : contact@happy-boss.fr 

© Happy Boss.

Une question?